Réalisations

Amélioration des propriétés de rétention des métaux de matériaux naturels et de résidus industriels

De la dolomite et des résidus de combustion de bois ont été modifiés chimiquement par des procédures thermochimiques et chimiques telles que l’activation thermique, la greffe de fer et des fusions alcalines. Les essais en batch et en mini-colonnes effectuées sur les matériaux avant et après leur modification ont montrés clairement que la modification de la dolomite et des cendres augmentent leur capacité d’enlèvement du Ni et du Zn provenant de drainages neutres contaminés tandis que la modification du biochar augmente sa capacité d’enlèvement des métalloïdes tels que l’arsenic et l’antimoine.