Réalisations

Tests d’inhibition dans une usine de traitement biologique

Après une caractérisation exhaustive de l’effluent à traiter, des tests d’inhibition ont été réalisés sur les bactéries utilisées dans le système biologique destiné à traiter cet effluent. Le but des essais est de valider si le traitement continue à fonctionner si un pic de concentration d’un polluant est mesuré à l’entrée de l’usine. Les faits marquants ont été que le sélénium jusqu’à 2 ppm ne semble pas inhiber la nitritation, pour une concentration en NH3 de 250 ppm il n’y a pas réellement pour la nitritation, le pH optimal pour la nitritation est de 7,5-8, etc.