Réalisations

Traitement du drainage minier acide et neutre contaminé

Les systèmes de traitement passif sont des options viables pour réduire les impacts environnementaux du drainage minier pour des mines en processus de restauration. Ces systèmes nécessitent de faibles investissements, une faible maintenance, et des résidus organiques (fumier, compost) ou des sous-produits industriels peuvent être utilisés pour les construire. Pour le drainage minier acide, un système de traitement en plusieurs étapes a été choisi pour diminuer la charge en métal. Ce système a été divisé en deux biofiltres sulfato-réducteurs (mélange de copeaux de bois, de calcite et de fumier), suivi par marais épurateur à écoulement horizontal et d’une cellule d'enlèvement du manganèse (calcite). Les deux premières étapes réductrices permettent l'augmentation du pH et une diminution partielle des métaux dissous. L'étape de polissage par marais permet de traiter le fer résiduel essentiellement. La dernière étape consiste en une rétention du manganèse résiduel dans une cellule à base de calcite. Pour le traitement du drainage neutre contaminé, un biofiltre sulfato-réducteur contenant une source de fer (fer métallique ou boues de neutralisation du drainage minier acide) permet le traitement de l'arsenic, et un marais horizontal permet d’éliminer le fer restant.